Accueil du site > News > Iran : La méthode chinoise de négociation



Iran : La méthode chinoise de négociation
18.01.2008

A quelques jours d’une réunion des 5 membres permanents du Conseil de sécurité à propos du dossier nucléaire iranien, le négociateur nucléaire en chef de l’Iran Saïd Jalili est arrivé à Pékin pour rencontrer le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi.



Comme on le sait la Chine et les mollahs sont dans une configuration d’alliance stratégique : la Chine et la Russie fournissent des armes aux talibans via l’Iran et ce afin d’empêcher les américains de transformer l’Afghanistan en un couloir d’accès vers l’Asie Centrale et ses réserves gazières. Avec l’Afghanistan en guerre et l’Iran comme allié, ces deux pays ont isolé l’Asie Centrale et se partagent son gaz. De ce point de vue, on peut estimer que la Chine et les Etats-Unis sont en guerre.

De ce fait la Chine doit protéger les mollahs d’une nouvelle résolution avec des sanctions plus fortes. Ils exigent une solution bâtarde : une nouvelle résolution sans aucune nouvelle sanction accompagnée d’une reprise des négociations (sans conditions préalables de suspension de l’enrichissement).

Le responsable nucléaire iranien est arrivé à Pékin au moment où les américains essaient d’obtenir l’adoption d’une nouvelle résolution par le Conseil de Sécurité. Cependant, il s’agit d’un cadre formel : les résolutions onusiennes sont dépourvues de sanctions réellement efficaces contre les mollahs. Il ne s’agit que d’un cadre légal international pour justifier le maintien des sanctions bancaires américaines contre l’Iran, ce sont ces sanctions qui infligent des souffrances à l’économie iranienne.

La visite de deux jours du responsable nucléaire iranien a lieu au moment même où se tient en Chine, une nouvelle session du dialogue stratégique Chine/Etats-Unis. Les chinois souhaitent sans doute mener les deux dialogues en même temps afin de trouver la juste réplique négative à la demande américaine tout en briefant les mollahs pour qu’ils accordent leur réponse sur la réponse officielle chinoise.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

| Mots Clefs | Zone géopolitique / Sphère d’influence : Axe Téhéran-Moscou-Pékin |

| Mots Clefs | Zone géopolitique / Sphère d’influence : Chine |

| Mots Clefs | Enjeux : Sanctions (du Conseil de Sécurité) |