Accueil du site > News > La Jordanie avocat inattendu du régime des mollahs



La Jordanie avocat inattendu du régime des mollahs
18.05.2006

Pour la seconde fois en deux mois, le roi Abdallah II de Jordanie a appelé à un règlement négocié du conflit entre l’Iran et l’Occident au sujet de son programme nucléaire controversé.



Lors d’un entretien avec Mottaki (photo), le ministre iranien des affaires étrangères, le Roi s’est expliqué sur les raisons de cet appel. Il a déclaré qu’un recours à la force aurait de graves répercussions sur la stabilité et la sécurité de la région.

Le roi Abdallah II de Jordanie n’a pas vraiment le choix et ce n’est pas la première fois qu’il lance ce genre d’appel. Ses royales invitations à une solution diplomatique ont lieu systématiquement après chaque nouvelle action menaçante des mollahs contre la stabilité de son royaume.

La dernière menace est liée à l’affaire des roquettes « Katioucha de type 107 fabriquées en Iran » saisis dans une cache d’armes du Hamas en Jordanie. Le porte-parole du gouvernement jordanien avait alors annoncé que 20 personnes avaient été arrêtées et que le royaume avait découvert une filière de recrutement de palestiniens islamistes qui se rendaient en Iran et en Syrie, via la Jordanie, pour y recevoir un entraînement militaire.

Le régime jordanien se sent menacé par l’expansionnisme révolutionnaire islamiste des mollahs. Il pense ainsi négocier l’abandon de cette politique agressive à son égard en se faisant l’avocat de la politique nucléaire des mollahs.

Une approche à sens unique qui ne profite qu’au régime des mollahs.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Pour en savoir + :
- Iran : Analyse de la mise en garde du Roi Jordanien
- (15.03.2006)

| Mots Clefs | Décideurs : Hommes Politiques Arabes |